Centre D'education Speciale

Le CES a toujours eu le souci d’offrir des services de qualité. Cependant il se heurte à des difficultés majeures inhérentes au milieu :


• Graves problèmes économiques


• Inexistence de structures de formation


• Niveau académique très bas de la population


• Nombre limité de professionnels dans ce domainePour faire face à ces difficultés, le CES a choisi de mener des programmes de formation non-formelles pour une diffusion des connaissances au plus grand nombre, avec toujours      le souci de la rigueur scientifique. L’équipe de professionnels du CES dispense des programmes de formation non seulement au personnel de l’institution, mais aussi à ceux qui sont en contact avec la petite enfance défavorisée du pays, aussi bien dans le secteur public que dans le secteur privé.


• Le choix d’offrir la formation aux personnes reconnues dans
leur communauté et rattachées à des organisations de base
ou des institutions bien implantées dans les régions.


• L’utilisation du créole, langue parlée par la totalité de la
population et la promotion de matériel en créole. Les outils
de travail (test de rendement, guides pédagogiques etc.)
sont conçus ou adaptés et traduits en créole. L’équipe des
professionnels du CES s’attache à développer des curricula
de formation en créole.


• L’implication de différents secteurs nationaux pour appuyer
ses programmes.

 

Tout en continuant à offrir des services de qualité, et à consolider sa structure administrative, le CES doit entreprendre d’autres activités :


L’informatisation des dossiers, La formation du personnel, aussi bien des cadres que des moniteurs. Aucun programme de formation universitaire dans le domaine de la déficience intellectuelle n’existe en Haïti, et ceux qui ont été formés à l’étranger sont très peu nombreux à revenir. Il faut donc trouver des moyens financiers pour aller chercher des compétences pour former des techniciens qui seront à même de remplir la tâche avec une certaine autonomie.